Pourquoi mon microshading ne tient pas
Actualités sur la beauté des cils et sourcils

Pourquoi mon microshading ne tient pas ?

Tous le monde rêve d’avoir des sourcils parfaits et le microshading est la technique idéale pour y parvenir. Malheureusement, il y a beaucoup de désinformation au sujet de cette méthode de maquillage semi permanent. Dans cet article nous allons vous expliquer différentes raisons pour lesquelles votre microshading ne tient pas.

Les raisons pour lesquelles votre microshading ne tient pas

Les raisons pour lesquelles votre microshading ne tient pas

Il y a en premier lieu une chose importante à savoir : Le microshading comme toutes les autres techniques de maquillage permanent sont en fait du semi-permanent. Ainsi votre Microshading n’est pas censé tenir, il doit au contraire s’estomper voici pourquoi :

  • Un Microshading doit s’estomper car la pique doit rester sur l’épiderme. Un maquillage permanent des sourcils qui reste est un maquillage trop profond, le pigment va dans le derme est devient noir.
  • Le fait que le Microshading s’estompe vous garanti une couleur optimale retouche après retouche, le pigment ne s’accumulant pas sous la peau.

Les autres facteurs

Vous en rêviez et vous avez enfin franchi le pas, vous vous êtes offert les sourcils parfaits en vous faisant faire un microshading. Oui mais voilà, vous trouvez que votre microshading s’en va rapidement et ne tient pas sur votre peau. 

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre dermopigmentation des sourcils s’efface rapidement :

  • La technique en elle-même
  • La qualité de votre peau (grasse ou sèche)
  • Les hormones
  • La qualité du pigment
  • la profondeur de la pique
  • les soins après traitement

Peau grasse ou peau sèche, un facteur déterminant pour la tenue du pigment

C’est bien connu, une peau trop sèche ou trop grasse aura du mal à garder le pigment du microshading et ce, pour plusieurs raisons : La peau doit avoir une hydratation optimale pour que l’aiguille rebondisse sur la peau durant la pique, que la cicatrisation se fasse correctement, pour ne pas saigner et pour que le pigment reste à l’intérieur de l’épiderme.

Profondeur de la pique

Si la praticienne à enfoncée trop profondément l’aiguille, qu’elle a trop grattée pour foncer le résultat et que vous avez pas mal saigné durant la prestation de microshading, le sang et la lymphe auront emportés avec eux tout le pigment. 

Plus de microshading à la tombée des croutes

Si les croutes de votre microshading commencent à partir et que vous constatez qu’il n’y pas de trace de pigment, il suffit souvent d’attendre quelques jours pour que le microshading remonte en surface de la peau.

Les soins après le microshading

L’eau et tout ce qui est humide est absolument interdit tant que vous avez les croutes de votre microshading. L’humidité décolle ces dernieres avant la cicatrisation complète et vont emmener le pigment avec elles.

Il ne faut surtout pas mettre de crème cicatrisantes autres que celles que la professionnelles vous à donnée. En effet, il ne faut surtout pas que le microshading cicatrise trop vite et trop en profondeur, toujours afin de protéger le pigment.

Evidemment on ne met rien sur les croutes de ses sourcils, ni crème ni maquillage et on se lave le visage avec un coton.

Comment vieillit le microshading ?

Comment vieillit le microshading ​

Le microshading est une technique de maquillage semi permanent car en réalité le maquillage permanent n’existe pas.

On pratiquait le maquillage permanent dans les années 80 et 90. On insérait le pigment très profondément sous la peau à la manière d’un tatouage. Le temps passant nous à apporté plus de recul sur la façon dont vieillit un maquillage permanent et a donc était banni il y a un moment des technique de dermographie.

Le microshading est une technique de maquillage semi permanent réalisé en superficie de l’épiderme. Il n’a donc pas pour vocation de rester plus d’un an et demi. Le fait de poser le pigment sur les couches superficielles de la peau permet la stabilité de la couleur et évitement l’étalement sous cutané du pigment.

Si un microshading qui, comme son nom l’indique est un léger ombrage sous les poils est correctement réalisé, les têtes devraient avoir disparues au bout de 6 mois plus ou moins.

Souvent, le microshading est tellement bien réalisé que l’on ne voit même pas le pigment lorsque l’on soulève les poils tout en rendant les sourcils plus dense et structurés qu’à l’origine.

Conclusion

Le microshading n’est pas une technique de maquillage mais de sourcils réalistes. L’ombrage consiste à donner un effet trompe l’oeuil de sourcils plus fournis et mieux structurés.

Un vrai microshading tient un an et demi en moyenne mais commence à s’estomper dès le premier mois.

Le fait qu’il s’estompe est la garantie d’un microshading réussi. Un microshading qui tient donne un résultat noir ou gris bleu avec un pigment étalé sous la peau : Ce n’est pas beau du tout, ça abime la peau, modifie la couleur du pigment et force les retouches à etre de plus en plus foncée et de plus en plus profondes pour couvrir le pigment mal posé. Le chat qui se mort la queue.

Faire un maquillage semi permanent est un investissement qui demande donc réflexion sachant qu’au moins une retouche par an sera obligatoire et deux pour des sourcils parfaits toute l’année.

Vous pourriez également aimer...